Ce que vous devez savoir avant l’installation de pompes à chaleur

pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont un sujet brûlant ces jours-ci. Ces dernières années, elles se sont multipliées, mais saviez-vous que les premières pompes à chaleur géothermiques ont été développées dès la fin des années 1940. Malgré cela, les chaudières à gaz ont longtemps dominé le marché du chauffage domestique. Mais cela change enfin. Près d’un nouveau constructeur flamand sur cinq opte pour une pompe à chaleur, et les pompes à chaleur gagnent également du terrain sur le marché de la rénovation.

Peut-on mettre une pompe à chaleur dans une maison existante ?

Les pompes à chaleur peuvent être installées dans presque toutes les maisons, mais il faut tenir compte de certaines considérations, par exemple en matière d’isolation. Pour qu’une pompe à chaleur fonctionne aussi efficacement que possible, votre maison doit être bien isolée. Cela va réserver la chaleur. Une maison mal isolée aura besoin d’une pompe à chaleur plus puissante pour compenser les pertes de chaleur. Cela peut coûter plus cher à installer et à faire fonctionner. En outre, les pompes à chaleur fonctionnent plus efficacement avec les systèmes de chauffage à basse température, comme le chauffage par le sol. Les maisons anciennes et mal isolées ont besoin de températures plus élevées que celles que la pompe à chaleur peut supporter pour chauffer la maison. Voulez-vous vérifier si votre maison est prête pour le chauffage à basse température ? Abaissez la température de votre chaudière à 50 degrés pendant deux semaines et voyez par vous-même. Alors, besoin de savoir comment cela fonctionne ? Jetez un coup d’œil sur ce site https://reno-isolation.fr/.

L’installation d’une pompe à chaleur dans une maison nouvellement construite pose rarement un problème. En cas de rénovation, un certain nombre de facteurs doivent être pris en considération : quels sont les besoins en chauffage, votre maison est-elle suffisamment isolée, est-il possible de se raccorder au système de chauffage central existant, les radiateurs ou convecteurs présents sont-ils suffisamment dimensionnés, le système de chauffage central existant est-il adapté au chauffage d’appoint, le raccordement électrique est-il monophasé ou triphasé et la puissance disponible est-elle suffisante.

Quel type de pompe à chaleur devriez-vous choisir ?

Le choix d’une pompe à chaleur sol-eau, air-eau, eau-eau ou air-air dépend de plusieurs facteurs et de la loi en vigueur. Votre budget est toujours le point de départ, le fournisseur examine les besoins en chauffage et les caractéristiques techniques de l’habitation. Avec une pompe à chaleur, vous pouvez choisir de chauffer uniquement la maison ou l’eau sanitaire. Si vous voulez chauffer les deux, il est préférable de choisir un modèle combi qui peut gérer les deux options. S’il n’est pas possible de chauffer votre maison avec une pompe à chaleur, vous pouvez toujours choisir une chaudière à pompe à chaleur qui ne chauffe que l’eau sanitaire.

Quel type de système d’administration préférez-vous ?

Le chauffage par le sol est toujours le meilleur choix à combiner avec une pompe à chaleur. Si cette configuration n’est pas possible, envisagez un chauffage mural ou au plafond, des ventilo-convecteurs ou des radiateurs à basse température. Une fois encore, l’importance d’une maison bien isolée pour garantir l’efficacité de la pompe à chaleur. En tout cas, la possibilité de rénovation et le choix de chauffage dépend de la situation. Mieux vaut faire la simulation en ligne sur le site reno-isolation.fr pour avoir plus de précision.