Comment identifier et contrôler les rats

Comment-identifier-un-rongeur

Il existe de nombreuses espèces de rats en Tunisie, mais cet article se concentre sur les rats qui créent le plus souvent des problèmes de ravageurs dans les maisons et les entreprises. Ces rats sont le rat de Norvège (Rattus norvegicus) et le rat de toit (Rattus rattus). En outre, deux autres rats, le rat de riz Oryzomys palustris) et le rat de coton (Sigmodon hispidus) ne seront pas développés dans cet article.

Apparence

Les rats norvégiens sont souvent appelés rats bruns ou des égouts. Ce sont de gros rats d’aspect volumineux qui peuvent atteindre des longueurs d’environ 13 à 16 pouces, mesurées de leur nez au bout de leur queue. La coloration est principalement grise sur leur face inférieure et rougeâtre ou brun grisâtre à noir sur le dessus de leur corps. Les oreilles et la queue du rat sont glabres et la queue est plus courte que la longueur du corps du rat. Avec un museau émoussé, le rat de Norvège adulte pèse environ 7 à 18 onces.

Les rats noirs sont communément appelés rats noirs et sont plus petits que les rats norvégiens. Les adultes pèsent entre 5 et 10 onces. Leurs queues sont plus longues que le reste de leur corps et sont uniformément de couleur foncée. Le dessous du corps du rat de toit est grisâtre à blanc. Le museau du rat de toit est pointu et l’apparence générale du rat de toit est beaucoup plus profilée et élégante qu’un rat de Norvège.

Comportement, alimentation et habitat

Comportement

Les rats des toits sont des grimpeurs adeptes et, sans surprise, ils sont susceptibles de construire leurs nids dans des endroits au-dessus du sol. Cependant, ils peuvent parfois aussi construire des nids dans des terriers. Ces rats sont principalement actifs la nuit. Les scientifiques ont noté que la longue queue du rat de toit est adaptée pour améliorer sa capacité à grimper et qu’elle fonctionne pour les aider à s’équilibrer. Les rats des toits et les rats de Norvège ont un odorat bien développé et se méfient des nouvelles choses qui sont introduites dans leur domaine vital. Les rats des toits ne sont pas des nageurs accomplis et ne se trouvent généralement pas dans les égouts.

Les rats norvégiens sont généralement actifs au crépuscule ou pendant la nuit et sont inactifs pendant les heures de clarté. Cependant, lorsqu’une population de rats norvégiens devient si importante que la concurrence d’autres rats pour la nourriture, l’eau et l’abri augmente, certains membres de la communauté de rats peuvent chercher à trouver de nouvelles zones à coloniser pendant la journée. Les rats de Norvège construisent leurs nids dans des terriers souterrains où ils s’accouplent, élèvent leurs petits, stockent de la nourriture et cherchent refuge contre les prédateurs. Les rats de Norvège peuvent grimper, mais pas aussi bien que les rats de toit, et sont de bons nageurs.

Régime

Les rats des toits sont des omnivores et se nourrissent de nombreux types de végétation tels que les fruits, les céréales, les graines et les produits d’épicerie. De plus, les rats des toits sont susceptibles de consommer des insectes. Tout comme les rats de Norvège, les rats des toits détruisent beaucoup plus de denrées alimentaires par contamination par les excréments et l’urine que par la consommation.

Les rats de Norvège sont également omnivores et mangent à peu près tout ce qui se trouve près des lieux où les humains se débarrassent de la nourriture. En outre, les rats norvégiens peuvent s’attaquer aux poissons, aux volailles, aux souris, aux oiseaux, aux petits reptiles et aux amphibiens. Ils peuvent manger de la végétation, mais préfèrent la viande ou les déchets liés à la viande. En savoir plus sur ce que les rats mangent .

Habitat

Comme mentionné ci-dessus, les rats des toits préfèrent les emplacements de nidification hors sol dans les arbustes, les arbres et la végétation dense. Les rats des toits qui entrent dans les maisons se trouvent généralement dans des enceintes surélevées ou sécurisées telles que les murs, les armoires, les greniers et les faux plafonds. Les rats des toits se trouvent probablement dans les zones côtières, proches des côtes et dans les villes portuaires.

L’habitat préféré des rats de Norvège est à peu près partout où les gens résident. Certains de leurs habitats comprennent des décharges, des égouts et des champs. Dans la plupart de nos zones urbaines, des rats de Norvège peuvent être vus courir après la tombée de la nuit à la recherche de nourriture dans les poubelles et dans d’autres endroits où se trouvent des déchets humains. Leurs habitats de fouisseurs comprennent le sol le long des fondations des bâtiments, sous des tas de bois et d’autres tas de débris. Si les rats de Norvège infestent une structure, ils vivront très probablement au sous-sol ou au rez-de-chaussée. En savoir plus sur l’ endroit où vivent les rats .

La reproduction

Les rats sont polygames et se regroupent en colonies de plusieurs mâles et femelles. L’accouplement peut avoir lieu toute l’année dans des endroits où les conditions environnementales sont suffisantes. Les femelles adultes sont capables de se reproduire à 3-5 mois, peuvent produire jusqu’à cinq portées chaque année avec environ 5-8 jeunes dans chaque portée. Les rats des toits adultes vivent généralement environ un an.

Les rats norvégiens sont également polygames et forment des colonies de nombreux mâles et femelles. L’accouplement culmine généralement pendant les mois les plus chauds de l’année, mais peut se produire toute l’année dans certaines régions. Les femelles adultes produiront environ sept portées par an et se reproduiront environ 18 heures après avoir donné naissance à sa portée d’environ huit petits. Le potentiel reproducteur d’une femelle rat de Norvège est d’environ 50 à 60 jeunes par an.

Signes d’une infestation

  • Observation: Les rats ne sont généralement pas vus pendant la journée à moins qu’ils ne soient dérangés par leur abri protecteur ou en raison d’une compétition intolérable avec d’autres rats. Si des rats sont vus pendant la journée, cela signifie généralement qu’une très grande population de rongeurs se trouve à proximité.
  • Terriers ou nids: Les trous dans le sol autour des fondations, ainsi que les nids dans les greniers ou les arbres sont la preuve d’un problème de rat.
  • Les bruits produits par les rats qui se précipitent, les égratignures dans les murs ou d’autres bruits provenant de la construction du nid peuvent inciter le propriétaire à un problème de rat.
  • Marques de rongement: Le rat doit mâcher et ronger le bois, le plastique et d’autres surfaces dures afin de garder ses dents ciselées.
  • Marques de frottement: Lorsque les rats se déplacent d’un endroit à un autre, ils restent près des surfaces verticales de leur environnement qu’ils utilisent pour faciliter leur navigation nocturne. Par conséquent, les huiles corporelles sur la fourrure d’un rat se déposent sur les coins et les bords des murs et autour des trous et des interstices qu’ils utilisent pour pénétrer dans un vide mural.
  • Les rats produisent beaucoup d’excréments et la présence de leurs excréments est un moyen infaillible de repérer une infestation. Lorsque des excréments sont observés, il est recommandé d’enlever ces excréments et de les inspecter plus tard pour voir si de nouveaux excréments ont été déposés. UTILISEZ TOUJOURS UNE PROTECTION RESPIRATOIRE LORSQUE VOUS ENLEVEZ LES CHUTES DE RONGEUR.

Comment Expert insecte Tunisie traite les rats

Les rats de Norvège et les rats des toits sont très différents dans leurs habitudes, leurs habitats et leur comportement, de sorte que la première exigence d’un programme de traitement des rats est d’identifier correctement le rat et de développer un plan de traitement qui fonctionne pour cette espèce. Un autre élément important du traitement est l’éducation du client afin que le client comprenne les concepts du programme de contrôle proposé.

Les professionnels de la Société de Dératisation et Désinsectisation Tunisie pratiquent toutes les techniques impliquées dans la lutte antiparasitaire intégrée pour les rongeurs. Le traitement des rats implique à la fois des méthodes non chimiques et chimiques. Certaines des méthodes non chimiques les plus importantes sont:

  • Exclusion et scellement des sites de plus de ½ pouces (environ la taille d’un sou) à l’aide d’écrans, de solins, de balayages de porte et d’autres matériaux pour empêcher les rats d’entrer dans une structure.
  • Assainissement intérieur et extérieur pour minimiser la nourriture et l’eau disponibles qui soutiennent une population de rats.
  • Garder la végétation éclaircie ou retirée du périmètre des bâtiments.
  • Éliminer l’encombrement et tous les débris qui créent des cachettes que les rats peuvent utiliser comme sites de refuge.
  • Utilisation de pièges et d’autres moyens mécaniques pour éliminer les rats.

La lutte contre les rats à l’aide de produits chimiques implique des appâts conçus pour tuer les rats. Des précautions doivent être prises pour s’assurer que les appâts sont correctement placés et que les instructions d’utilisation sur l’étiquette du produit sont strictement suivies. L’une des techniques les plus courantes d’utilisation d’appât consiste à placer la formulation d’appât dans une station d’appât inviolable pour rongeurs qui protège l’appât d’une exposition accidentelle à des animaux ou des personnes non ciblées. Dans les situations où les rats ne sont pas contrôlés avec des produits conventionnels, la fumigation des véhicules de transport ou des terriers terrestres à rats peut parfois être nécessaire.