Comment rendre une cuisine accessible aux personnes en fauteuil roulant ?

Pour faciliter la vie quotidienne des personnes en fauteuil roulant, pensez à aménager intelligemment votre maison. Parmi les pièces à aménager, il y a la cuisine. Voici quelques règles de base pour rendre ce coin cuisine accessible.

Conservez une circulation fluide

La première règle à respecter pour un aménagement réussi, c’est de faciliter l’accès à la cuisine. Le passage des portes (intérieures et extérieures) doit être élargi à 90 cm au minimum selon le modèle et la taille du fauteuil roulant. Si vous disposez de portes battantes, elles doivent pouvoir s’ouvrir à 90°. Il est aussi possible de les remplacer par des modèles coulissants afin de faciliter leur ouverture et leur fermeture. Des cloisons coulissantes à la place des portes d’intérieur battantes permettent également un gain d’espace.

Par ailleurs, vous devez prévoir une aire de rotation de 1,50 m entre les meubles, les appareils ménagers et les parois de la cuisine. Néanmoins, l’une des solutions pour faciliter la circulation et les déplacements en cuisine est de miser sur des fauteuils roulants électriques pouvant tourner sur lui-même. Ce type d’appareil est proposé par Acekare, un spécialiste qui propose aussi des solutions comme le Yomper pour rendre un fauteuil roulant manuel en un engin électrique.

Facilitez la préparation des repas

Afin de faciliter l’accès au plan de travail, celui-ci doit avoir une hauteur de 80 cm au maximum, ainsi qu’une profondeur d’environ 60 cm. Si vous souhaitez augmenter la surface de travail, vous pouvez ajouter des tablettes coulissantes additionnelles, tout en veillant à ce qu’elles soient accessibles. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de laisser un espace suffisant sous les meubles pour ne pas bloquer le passage des jambes.

Concernant l’accès à l’évier, il doit être facilité au maximum. Pour ce faire, installez un bac d’environ 16 cm de profondeur. Sa hauteur ne doit pas non plus excéder les 80 cm. Optez également pour un mitigeur plutôt qu’un mélangeur et veillez à l’installer sur le côté et non au fond de l’évier.

Quant à la hauteur des plaques de cuisson électriques, elle doit être d’environ 60 cm.

Améliorez le rangement

Vous devez avoir à l’esprit que tout espace de rangement situé au-dessus de 1,30 m n’est pas accessible pour une personne en fauteuil roulant. De ce fait, les tiroirs doivent se situer à une hauteur de 70 cm au maximum. Pour faciliter leur ouverture et fermeture, privilégiez les systèmes avec coulisses à galets. Ainsi, la personne en fauteuil roulant n’aura pas à faire beaucoup d’efforts. Les étagères doivent également être installées entre 70 cm et 120 cm du sol. Vous pouvez, par exemple, installer un translateur d’étagères les permettant de descendre de manière à être à la portée de la personne en fauteuil roulant.

De leur côté, les rangements bas se situeront idéalement entre 20 et 30 cm du sol. Cela facilitera particulièrement le passage des repose-pieds du fauteuil. En outre, mieux vaut se tourner vers les tiroirs ou les portes coulissantes. Ces dernières sont moins encombrantes comparées aux modèles battants. Dans tous les cas, prévoyez des dégagements de 80 cm de large et de 130 cm de long afin de faciliter l’ouverture.

Sachez que vos meubles de rangement peuvent parfaitement être fabriqués sur mesure. Il suffit de faire part de vos envies à votre artisan agenceur.