Les différents types de mortier-maçon en maçonnerie

mortier-maçon

Le mortier est un élément indispensable dans le domaine de la maçonnerie. Il doit être réalisé correctement pour assurer la solidité de votre construction. Il faut alors choisir le type de mortier que vous voulez réaliser avant même de préparer le mélange. Notez que vous avez le choix entre les réalisations suivantes pour ce type liant.

Mortier-ciment

Ce premier type de mortier sert principalement à lier les briques ainsi que les pierres. Mais, le plus important est la construction d’un mur. Vous aurez besoin de ciment, d’eau et de sable pour cette réalisation. À noter que le dernier élément peut être délaissé pour réaliser des jointements ainsi que des scellements. Toutefois, il vaut mieux faire appel à un maçon professionnel même pour une procédure aussi facile. Cela vous évitera la moindre erreur d’inattention.

Mortier bâtard

Ce type de réalisation repose sur le mélange de ciment et de chaux. Soyez certains que vous aurez une préparation plus souple en respectant le dosage. Vous n’aurez aucun mal à appliquer votre mortier même pour un amateur. Toutefois, vous devez vous attendre à ce que le matériau met plus de temps à sécher après son application. Mais, cela ne veut pas non dire que vous allez patienter de nombreux jours.

Mortier-colle

Cette option est considérée comme étant une préparation adhésive. Vous pouvez l’utiliser pour coller efficacement un revêtement sur votre mur ou le sol. Il peut par exemple s’avérer avantageux pour appliquer des plaquettes de parement ainsi que des carreaux. Vous avez même la possibilité de vous en servir sur les dalles. En tout cas, il est important de bien choisir le mortier-colle dont vous avez besoin. Cela est déterminant pour son application qui peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur de votre habitation.

Mortier de chaux

Au cas où vous ne le savez pas encore, un mortier de chaux peut s’avérer plus avantageux sur les maisons anciennes. Le produit va permettre de faire respirer un mur tout en améliorant sa capacité hydrofuge. Notez aussi que vous avez deux options, dont les chaux aérienne et hydraulique. Ainsi, il est plus judicieux de faire appel à un maçon comme sur ce site pour déterminer le bon choix. Vous obtiendrez alors le résultat que vous attendez.

Mortier hydrofuge

Ici, il est question de réaliser un mortier capable de résister efficacement à l’humidité. Effectivement, cette réalisation ne laissera passer aucune goutte d’eau. Vous pouvez alors vous en servir pour obstruer toutes les fissures. La préparation peut aussi suffire pour enduire un mur ou pour mettre en place des chapes. À souligner que ce type d’intervention peut être incontournable dans une piscine ou un bassin. Mais, il peut aussi s’appliquer dans une salle de bain si vous le souhaitez.

Mortier réfractaire

Ce type de mortier à la particularité de résister efficacement aux montées de température allant jusqu’à 900 °. Cela dépend principalement de la préparation que vous ferez. Il sert normalement pour réaliser à bien le jointement d’un foyer de cheminée. Mais, cela est aussi le cas pour un barbecue maçonné. Soyez certain que le matériau protègera efficacement une construction souvent exposée aux flammes, mais aussi aux fortes températures. Par contre, il est déconseillé de l’appliquer sur des travaux où vous n’en avez pas besoin.