Elagage et abattage d’arbres à Saint-Paul Réunion : que deviennent les rémanents ?

Essentielle pour leur croissance et leur bonne santé, la taille raisonnée des arbres est l’également dans l’aménagement des espaces verts. Cette activité engendre des déchets appelés rémanents dans le jargon. Que deviennent ces branches, troncs et autres ? Eléments de réponse à ces questions dans les paragraphes suivantes :

Solutions privilégiées par les professionnels

La gestion des rémanents constitue un réel problème, notamment avec les l’entrée des enjeux écologiques dans la préoccupation des citoyens. En effet, il serait dommage de jeter du bon bois alors que les ressources énergétiques deviennent de plus en plus problématiques au fil des années. Voici pourquoi, un élagueur de Saint-Paul à la Réunion a pris l’initiative de proposer quelques solutions afin d’utiliser à bon escient les branches, souches et autres rémanents.

Recyclage

Les souches d’arbres peuvent très bien être recyclés pour en faire du mobilier. En effet, avec la bonne technique, on peut sculpter divers meubles avec un tronc assez volumineux ou des blanches répondant à la même description. Pour faire cela, il faut solliciter un élagueur qui s’y connaît car rares sont les professionnels réunionnais à procéder à ce recyclage, étant donné que cette opération nécessite du temps, de la patience et beaucoup d’énergie.

Bois de chauffage

On peut également débiter les branches sèches pour en faire du bois de chauffage. Certaines espèces peuvent être utilisées pour nourrir les animaux et d’autres peuvent être utilisé en guise de poutre. Avec un peu d’imagination, les branches de l’arbre peuvent être utilisées pour faire une cabane, un petit abri ou mieux encore. 

On peut également transformer certaines branches en bûches canadiennes. Il suffit de percer un trou en haut et un autre sur le côté et de faire en sorte que ceux-ci se rejoignent. Ensuite, allumez l’intérieur et vous aurez un petit foyer qui peut servir à faire du café, à allumer une cigarette ou à chauffer.

Compostage

Les feuilles de palmiers et autres sont parfaits pour réaliser des engrais organiques. On peut les débiter et les assembler dans un endroit afin qu’elles puissent de transformer en toute tranquillité. Cela vaut mieux que de les jeter.

Broyage

Dans de rares cas, les branches et troncs coupés ne peuvent plus servir, ni en tant que bois de chauffe et encore moins pour servir de poutres ou autres choses. Dans ce cas, il faut indiquer aux élagueurs qu’ils devront être broyés. Cette décision peut déplaire à certaines entités, mais elle s’impose pour éviter l’accumulation des déchets organiques.

Conseils d’un élagueur expérimenté

Il faut savoir que le client a tout à fait le droit de garder les rémanents quand il en a besoin. Comme expliqué dans le paragraphe précédent, les idées pour les réutiliser ne manquent pas. Néanmoins, si vous n’avez pas spécialement besoin de bois de chauffage, de meubles originaux ou de compost, rien ne vous oblige à garder ces rémanents. Il vaut mieux spécifier dès le début que vous ne souhaitez pas conserver ces rémanents, le professionnel saura quoi en faire.