Entretien du toit : les règles de base du nettoyage et du démoussage

Il est important d’assurer l’entretien régulier du revêtement de la toiture. Cette action est la meilleure solution accessible pour la protéger des agressions extérieures et pour rallonger sa durée de vie. Il est clair que le toit est sujet à la pollution, aux écarts de température, aux pluies, à la neige, au vent… Ce qui la fragilise à certains moments. Au fil des années, sans entretien, le toit voit proliférer des mousses et différents végétaux nuisibles comme les champignons, lichens et les moisissures. Lorsque leurs racines s’enfoncent en profondeur, ces végétaux peuvent abîmer les éléments de la toiture. Un nettoyage et un démoussage régulier doivent être envisagés.

Quels principes pour le nettoyage et le démoussage ?

L’accumulation de mousses, lichens et débris de végétaux sur le toit peut causer de nombreux problèmes. Déjà, cela gâcherait l’aspect esthétique du toit. La maison perdrait de la valeur si elle devait être mise en vente. D’un autre côté, ces éléments empêcheraient les eaux de pluie d’être évacuées correctement. Les champignons et les différents végétaux enfoncent leurs racines en profondeur à travers la couverture du toit. Comme les ardoises et les tuiles, il est possible de s’attendre à des microfissures. Ensuite, les tuiles peuvent être poreuses. Ce qui engendre des risques d’infiltration des eaux de pluie en cas d’intempéries. De ce fait, dans le cas où des signes inquiétants apparaissent sur le toit,il est conseillé de faire appel à cette entreprise de demoussage de toiture en Vendée  sur ce site rapidement pour effectuer un diagnostic et réaliser les travaux de nettoyage et de démoussage si c’est nécessaire.

Les différentes étapes de l’entretien de la toiture

Le nettoyage est une étape indispensable pour entretenir la toiture dans les meilleures conditions. Le but est surtout d’éliminer les mousses de grandes envergures et les lichens. Certes, si la surface n’est pas trop envahie par ces végétaux, il est possible de réaliser soi-même les travaux de nettoyage grâce à l’usage de quelques outils. Par contre, si les travaux nécessitent de monter en hauteur et que le toit est orné de mousses sur toute sa surface, il vaut mieux le confier à un expert. Il peut être amené à utiliser une brosse dure et de l’eau pour nettoyer les zones noires.

Si les mousses persistent, il est dans l’obligation d’utiliser un nettoyeur haute pression ou karcher. Toutefois, la machine doit être réglée à faible pression pour éviter d’endommager davantage les couvertures de toit comme les tuiles ou les ardoises. Il faudra notamment attendre que la toiture sèche avant de procéder à la vérification de l’état du revêtement en place.

Appliquer des traitements spécifiques

L’usage de traitements spécifiques est parfois indispensable si des organismes nuisibles comme les champignons ou les mousses prolifèrent sur les couvertures comme les tuiles ou les ardoises. Souvent, il faut se tourner vers un produit algicide, anti-fongicide ou anti-mousse pour les éliminer. L’usage de ces produits peut être effectué par pulvérisation sur toute la surface du toit. Une fois cette étape effectuée, il faut attendre qu’il soit sec. Souvent, il est inutile de rincer à l’eau. Il faut tout simplement attendre les prochaines pluies pour que les résidus puissent se détacher et évacuer vers la gouttière. Les traitements appliqués sont à la fois une solution de prévention et aussi curative.