Gros plan sur le métier d’un artisan plâtrier

Le métier de plâtrier est un métier en plein essor qui répond aux exigences de propriétaires en termes d’économie d’énergie. L’artisan plâtrier est notamment missionné pour travailler à la pose d’enduits, de plafonds suspendus ou de plâtre dans des logements neufs ou en rénovation. Pour mener à bien ses fonctions, ce spécialiste a besoin d’un grand nombre d’outils. Mise au point

Quelles sont les prestations proposées par un artisan plâtrier ?

L’artisan plâtrier est un professionnel de travaux de plâtrerie. C’est un spécialiste du second œuvre qui s’affaire aussi bien dans la construction neuve que dans la rénovation de n’importe quel bâtiment. Il joue un rôle majeur dans la finition d’un ouvrage et intervient sur le sol et au plafond, mais également sur les murs et les escaliers. Il peut alors réaliser différents types de tâches. Tout d’abord, il peut enduire les surfaces. Cela consiste à gâcher dans un premier temps le plâtre. Il faut diluer ce dernier dans de l’eau avant de l’appliquer sur les sols, les murs ou les plafonds. Après, il ne reste plus qu’à lisser l’ensemble.

Le plâtrier possède aussi les qualifications nécessaires pour cloisonner. Dans ce cas, il effectue des travaux d’assemblage des carreaux de plâtre ou des plaques préfabriquées comme cloison. Ce professionnel peut également intervenir dans un projet d’isolation. En effet, il peut poser des isolants acoustiques ou thermiques comme le polystyrène ou la laine de verre. Par ailleurs, l’artisan plâtrier est un expert en matière de décoration à base de plâtre. Il peut, par exemple, embellir les intérieurs notamment le plafond avec des corniches ou des moulures. À l’aide du stuc, il peut effectuer des déco imitant brique, pierre ou marbre.

Zoom sur l’équipement d’un artisan plâtrier

Pour assurer une finition de qualité, l’artisan plâtrier est amené à manier un certain nombre d’outillages. En premier lieu, on retrouve la truelle. Cette dernière sert à récupérer le mortier pour le façonner. Ce matériel est composé d’une partie en inox ou en acier, d’une section intermédiaire creuse et d’une poignée. Il se décline en plusieurs formes différentes. Aussi, il y a la truelle à joint, la langue de chat, la truelle triangulaire standard, la truelle Berthelet, la truelle à bout carré, la truelle d’angles extérieurs et intérieurs, la truelle à briqueter et la truelle fresque. La machine à plâtre peut aussi aider dans l’exécution des travaux. Elle permet de projeter du mortier, du plâtre ou de l’enduit à une certaine distance.

Il y a ensuite l’auge également connue sous le nom de gamathe ou gâche. Il sert à stocker le plâtre. L’artisan plâtrier a en outre besoin d’un plâtoir. Il est utilisé pour le ragréage et le lissage. Les outils du platrier comprennent aussi la règle à lisser, le lève-plaques, la scie égoïne, la taloche, les couteaux de plaquiste, la spatule de plâtrier, le levier à panneau, l’agrafeuse et la cloueuse, la réhausse de mât, etc. Étant un professionnel du chantier, ce spécialiste a également besoin d’utiliser des équipements de protection individuelle comme les casques antibruit, les lunettes de protection et la visière.