Lumières sur les étapes de l’installation d’une toiture en ardoise

Pour habiller les toitures de maisons dans les régions humides, l’ardoise est le revêtement par prédilection. Ce matériau est prisé pour son rendu esthétique, pour sa durée de vie et sa résistance aux agressions climatiques. Faut-il encore que les tuiles en ardoise aient été correctement placées. Dans les paragraphes qui suivent, nous allons justement voir comment se déroule l’installation d’une toiture en ardoise.

Quels sont les facteurs qui font varier le prix de la pose d’une toiture en ardoise ?

Pour l’installation d’une toiture en ardoise, le recours aux services d’une entreprise de couverture est incontournable. En effet, c’est une opération délicate qui exige beaucoup de patience et du savoir-faire. Plusieurs facteurs peuvent toutefois influencer le coût de la pose d’un tel revêtement. La réalisation des travaux doit en effet se faire en prenant en compte les dimensions de la toiture et son degré d’inclinaison.

La situation géographique de l’immeuble a aussi une influence considérable sur le prix de cette prestation. En effet, le déplacement du couvreur et le transport des matériaux engendrent des frais supplémentaires.

Enfin, il faudra tenir compte du coût des accessoires dont on a besoin pour poser les ardoises (ex. : joints, crochets, etc.). Pour que vous ayez une idée précise du coût de tels travaux, nous vous recommandons de demander un devis auprès d’un professionnel du domaine.

Comment procède-t-on à la pose d’une toiture en ardoise ?

On peut utiliser deux méthodes pour installer les ardoises. Elles peuvent être fixées soit à l’aide de crochets, soit avec des clous.

La pose au crochet est la méthode la plus courante, car elle est plus facile à mettre en œuvre. Pour un support jointif, il faudra utiliser des crochets à pointes. Par contre, si les linteaux ou les lattes font office de support, on se servira de préférence de crochet agrafes.

Par ailleurs, il est à noter que la consultation du Plan Local d’Urbanisme est indispensable avant la réalisation des travaux. En effet, les normes d’urbanisme dans certaines localités ne permettent pas l’utilisation d’un revêtement de toiture spécifique. C’est également l’occasion de vérifier s’il faut suivre des démarches administratives au préalable.

Les étapes à suivre pour l’installation des tuiles en ardoise

Ici encore, nous vous encourageons à faire appel à un couvreur professionnel. Avec son intervention, vous bénéficierez d’un travail de qualité et d’une meilleure garantie. Mais que vous décidiez d’engager un expert en travaux de toiture ou que vous comptez réaliser les travaux vous-mêmes, les étapes suivantes sont incontournables :

Préparer le chantier

Elle implique l’accomplissement des démarches administratives nécessaires, le transport des matériaux et des matériels sur le chantier et la découpe des ardoises. Cette dernière devra obligatoirement être effectuée par un couvreur, car elle est assez délicate.

Tracer les repères

Le traçage des repères sur la charpente succède à la découpe des ardoises. Pour cela, il faut procéder du bas vers le haut. Vous aurez d’une règle et d’un crayon pour déterminer le quadrillage d’implantation des ardoises et des clous sur la volige. Mettez également des repères sur les endroits où on posera les crochets.

Placer les rangées d’ardoises

La pose des ardoises se fait généralement du bas de la toiture vers le point de faitage. Chaque rangée doit se superposer pour que la structure soit bien étanche. Ici encore, nous vous préconisons de faire appel à un couvreur professionnel. Ainsi, vos travaux seront réalisés dans les normes de la construction.