Que faut-il savoir sur le brunch ?

Que faut-il savoir sur le brunch ?

Découvrez dans cet article, ce que vous devez savoir sur le brunch.

Qu’est-ce que le brunch, et d’où vient-il ?

Le mot « brunch » est une combinaison de « breakfast » et de « lunch », et il est consommé entre le petit-déjeuner et le déjeuner. Certains le définissent comme un petit-déjeuner tardif ou un déjeuner précoce. Il est apparu pour la première fois vers la fin du 19e siècle en Angleterre et semble être né dans les classes supérieures britanniques. Le dimanche, les familles aisées donnaient un jour de congé à leurs domestiques, après leur avoir demandé de préparer un repas de type buffet dont leurs employeurs pouvaient ensuite se nourrir le reste de la journée.

De nos jours, le brunch est généralement associé au week-end, peut-être parce que ce sont les jours où l’on peut dormir un peu plus longtemps, et est généralement servi entre 10h et 17h, selon la ville et le restaurant.

Les aliments typiques du brunch

Un brunch typique combine des aliments sucrés comme les crêpes, le pain perdu ou les gaufres, avec des plats salés qui ont généralement l’œuf comme protagoniste. L’un des plats typiques est l’œuf bénédictine, qui est composé d’œufs pochés sur des muffins anglais et du bacon, le tout recouvert de sauce hollandaise.

Cependant, étant donné l’intérêt croissant pour le brunch, les restaurants ont créé des plats de plus en plus originaux, souvent avec un côté sain pour attirer les personnes soucieuses de leur santé, ou peut-être moins sain pour ceux qui ont besoin d’un brunch pour se remettre d’une gueule de bois. Les brunchs sont également adaptés à différents publics, tels que les végétariens, les végétaliens ou les cœliaques.

Personnellement, ce qui attire particulièrement mon attention sur le brunch, c’est que le moment où il se déroule est si flexible et que vous pouvez mélanger le sucré et le salé. Les amateurs de brunchs ne jurent que par lui pour soigner la gueule de bois. D’une part, la nourriture grasse peut aider à accélérer l’absorption de l’alcool par le corps et, d’autre part, la consommation d’une plus grande quantité d’alcool réduit les effets de l’abstinence d’alcool.

En fait, un brunch est souvent accompagné de boissons alcoolisées comme les Mimosas (prosecco avec du jus d’orange), les Bellinis (prosecco avec du jus de pêche) ou les Bloody Marys (vodka, jus de tomate, épices, jus de citron, olives et céleri).

Brunch en Espagne

Jusqu’à très récemment, le brunch était un concept inconnu en Espagne – mais il semble qu’il soit enfin arrivé et qu’il risque de rester. Divers endroits ont adapté leur offre pour intégrer un menu brunch, tandis que de nouveaux restaurants ont ouvert avec le brunch comme argument de vente clé.

Si, dans certains pays d’Europe du Nord, le brunch se présente généralement sous la forme d’un buffet, il semble que cette approche n’ait pas été autant adoptée en Espagne, et les restaurants s’en tiennent à une approche à la carte – avec des plats traditionnels et une tendance croissante à utiliser des ingrédients sains. Les amateurs de brunchs sous forme de buffet peuvent satisfaire leurs envies dans divers hôtels, où le prix du brunch a tendance à être plus élevé.

Si le brunch est né comme une mode, et semblait réservé aux personnes aisées, il est aujourd’hui accepté comme un nouveau repas pour tous nos week-ends. Le site Accessoires-cuisine.fr vous donne à travers son article, des idées pour préparer un brunch.