Quels sont les matériels indispensables pour l’élagage ?

mauvaises herbes

Pour élaguer un arbre, il existe généralement trois familles d’équipement pour les professionnels. Il s’agit notamment de l’EPI ou équipement de protection individuelle, le matériel de grimpe et le matériel de coupe. Chaque famille de matériels dispose de ses propres outils, usages et nécessités. Mais dans cet article, nous allons nous focaliser sur les équipements de grimpe qui servent à travailler en hauteur.

Les équipements de base

Le matériel de grimpe pour l’élagage comprend plusieurs outils dont l’usage diffère en fonction de l’opération à effectuer. D’une manière générale, la nacelle est la plus utilisée pour monter à plus de 2 mètres de hauteur. Mais cet outil n’est pas toujours adapté, surtout avec les feuillus qui rendent difficilel’accès aux branches centrales. Dans ce cas, l’élagueur devra s’équiper d’autres outils de grimpe pour sa sécurité.

Les cordes et élingues sont alors la base de l’équipement pour grimper dans un arbre. En plus d’aider l’élagueur à monter, elles permettent aussi de protéger l’arbre des brûlures dues aux anneaux métalliques.

Les longes antichute et de maintien

La longe élagage joue deux rôles important pour la sécurité de l’élagueur dont le rôle de maintien et le rôle d’antichute. Elle vient se fixer avec des mousquetons pour absorber les chocs. À noter que toutes les longes de sécurité doivent être conformes aux normes en vigueur.

Pour les longes de moins de 2 mètres, c’est la norme EN 354 qui est en vigueur. Il s’agit notamment des cordes, des synthétiques, des câbles métalliques, des sangles et des chaînes inférieurs à deux mètres de long. À noter que c’est aussi la règle de base qui s’applique à toutes les longes.

La norme EN 355 s’applique aux absorbeurs d’énergie ou longes antichute. Elle exige que chaque longe antichute dispose d’un système d’arrêt des chutes pouvant supporter une force maximale de 6 KN.

Enfin, il y a la norme EN 358 qui encadre les systèmes de ceinture de maintien au travail. Ce type de longe permet de soutenir le grimpeur lorsqu’il monte et de le relier au point d’ancrage.

Les griffes d’élagage ou grimpettes

Fabriquées en acier, les griffes d’élagage permettent à l’élagueur de monter aux arbres ou poteaux en bois. Elles sont particulièrement conçues de manière à ne pas blesser l’écorce de l’arbre. Mais il faut rappeler que c’est un outil purement professionnel qui ne doit pas être utilisé par n’importe qui.

Les mousquetons et les émerillons

En acier ou en aluminium, les mousquetons peuvent être à vis ou automatiques. Les deux sont tous aussi efficaces, mais le choix dépendra surtout du type de longe que vous utilisez.

L’échelle de grimpeur

Il s’agit d’une échelle de corde ou de câble qui aide l’élagueur à accéder aux endroits difficiles d’accès. Ce matériel est spécialement solide pour supporter le poids du grimpeur et assurer sa protection. Selon votre préférence, vous trouverez des échelles en acier galvanisé ou en corde en polyamide.

La fausse fourche

La fausse fourche est une sangle de protection pour l’arbre. Elle permet de faire glisser la corde dans deux anneaux métalliques, soit autour du tronc soit autour de la branche choisie.

Le matériel de lancer

Le matériel de lancer permet d’accrocher la corde dans la fourche de l’arbre avant la grimpe. Il est composé d’une perche télescopique, d’un sling-line, d’une catapulte élastique, d’un fil de lancer, d’un décocheur, etc.