Transformer une charpente : les points essentiels à savoir

charpente

La charpente constitue un élément fondamental de l’habitation en ce sens où elle soutient l’ensemble de la toiture. Elle porte également les composants de cette dernière. Pour sa construction, différents types de matériaux peuvent être utilisés (ex. : le bois, le métal et le béton). En raison de l’importance du rôle de cette structure, tous les travaux qui portent sur celle-ci devront être réalisés avec une grande minutie. C’est notamment le cas de sa transformation. Dans cet article, nous allons justement aborder les points essentiels à savoir sur ce procédé. Découvrez !

 

Pour quelles raisons transformer une charpente ?

La plupart du temps, la transformation d’une charpente est effectuée dans le but d’aménager les combles. L’exploitation de l’espace en dessus de cette structure permet en effet de gagner quelques m² supplémentaire. Néanmoins, les travaux qui s’y rapportent requièrent généralement un permis de construire. En outre, la complexité de cette opération fait que l’intervention d’un professionnel du domaine comme l’artisan couvreur-charpentier dans le Gard est incontournable. Cela nous évitons de plus les conséquences lourdes qui pourraient survenir suite à une malfaçon de l’ouvrage.

En effet, une étude de la faisabilité d’un tel projet est réalisée au préalable. C’est à ce stade que le charpentier définit le gain d’espace qui sera issu de la transformation de la charpente. À ce titre, il opèrera un diagnostic de la structure afin de se prononcer sur la solidité du bois et des supports. Au moment de faire l’état des lieux, il déterminera les éléments de la structure qui sont porteurs de la charpente.

 

Transformer la charpente pour aménager les combles

Dans le cadre de la transformation d’une charpente qui a une pente supérieure à 35 °, on peut envisager sa modification sans changer ni la pente ni la structure extérieure de la bâtisse.

Pour cela, les professionnels du domaine procèdent à la suppression de la triangulation centrale en W de l’ossature du toit pour former une structure en A. Ensuite, ils aménagent un emplacement pour poser des Velux ou fenêtres de toit. Ainsi, comme le plafond se trouve assez haut, il sera alors possible d’aménager plus de 60 % de la surface habitable en rez-de-chaussée.

Pour renforcer l’ancienne structure, une seconde charpente en bois sera utilisée pour la doubler. Celle-ci sera mise en place entre les fermettes existantes. Sa pose se fait au moyen d’éléments cloués ou collés. Ici encore, il est conseillé de faire appel à un charpentier.

 

Transformation d’une charpente : à quel prix s’attendre ?

Le coût d’une telle prestation dépend principalement de la complexité de l’intervention. Pour avoir une idée de celui-ci, n’hésitez pas à demander un devis de vos travaux auprès d’un artisan couvreur-charpentier.

En effet, si la hauteur du sous-plafond est insuffisante et que votre charpente se compose de chevrons fixés sur des pannes, vous pouvez envisager la surélévation ou le « rehaussement » de votre toiture. Cela implique des travaux lourds, complexes et onéreux. En effet, il faut en moyenne prévoir entre 1 500 € et 2 200 € par m² pour ce type de travaux. En outre, une étude préalable des fondations et des murs porteurs devra être effectuée en amont.

Par ailleurs, on peut envisager la modification de la pente d’un toit si elle n’est pas suffisamment inclinée. Pour cela, il faudra prévoir la pose d’une nouvelle charpente. Il faudra en moyenne compter entre 60 € et 110 000 € pour une telle prestation. La pose d’une nouvelle charpente va permettre de libérer l’espace dans les combles. Comme vous l’aurez compris, la totalité de la toiture sera refaite avec cette solution.

Dans tous les cas, nous vous encourageons fortement à faire appel à un couvreur-charpentier. Avec son intervention, vous risquez les risques d’effondrement du toit.